Les plateaux de fruits de mer... Un régal, mais surtout bon pour votre santé!

Des moules aux crevettes, en passant par les crabes, les huitres, les coquillages et autres crustacés, les fruits de mer à Cabourg sont réputés pour être très riches en nutriments. Découvrons ensemble les bienfaits de ces produits sur la santé de l’homme.

Les apports en protéine

La consommation d’un plateau de fruits de mer permet de bénéficier de nombreuses protéines et d’oméga-3. En effet, les coquillages et les crustacés renferment une petite quantité de lipides ou de graisses et de glucides ou de sucres. Ils sont également peu caloriques et permettent ainsi de maintenir sa ligne. Ces produits ont une forte teneur en protéines animales, des nutriments qui favorisent le fonctionnement et le développement des muscles.

Les spécialistes affirment que 100g de chair de palourdes fournissent 15,6 g de protéines à l’organisme. L’apport en lipides et glucides sont respectivement de 0,5 et 1,5 g. Notons aussi qu’on découvre d’importantes quantités d’acides gras oméga-3 dans les coquillages et crustacés. Ces nutriments essentiels permettent de réduire l’excès de cholestérol et de prévenir les maladies cardiovasculaires. Des aliments tels que les crevettes et les homards ne contiennent pas par exemple du gras saturé. Ils sont vraiment recommandés aux diabétiques.

Des produits qui renferment de nombreuses vitamines

Les fruits de mer renferment de nombreuses et diverses vitamines. On peut citer par exemple les vitamines A, B, C, D et E. Notons que la quantité de vitamine varie selon les animaux. Les coquillages et crustacés sont reconnus à cet effet pour leur grande teneur en vitamine B12 ou cobalamine. Ce nutriment intervient beaucoup dans la synthèse des globules rouges et aide à lutter contre l’anémie. Les vitamines B3, B6 et B9 procurent aussi de nombreux bienfaits à l’organisme.

Par ailleurs, il est important de savoir que les vitamines qu’on retrouve dans fruits de mer permettent de prévenir la dépression, les maladies cardiaques et aussi la maladie d’Alzheimer.

Les fruits de mer sont riches en sels minéraux et oligo-éléments

Le cuivre et le zinc sont deux minéraux importants qu’on retrouve dans les fruits de mer. Ils jouent un grand rôle dans le système immunitaire. Il est recommandé d’acheter un plat de fruits de mer à emporter pour permettent à son corps de bénéficier d’une importante quantité de sels minéraux et oligo-éléments.

Des enquêtes ont révélé que la consommation de 100g de chair de moule permet d’assurer 100% des apports journaliers recommandés (AJR) en sélénium, un puissant antioxydant. Elle couvre également 80% des AJR en fer, 40% en phosphore et 25% en zinc. Ces différents nutriments jouent un rôle capital dans la synthèse des globules rouges, enrichissent les dents, les os et le cerveau. L’huître est réputée pour fournir une importante quantité d’iode, un nutriment qui favorise la synthèse des hormones thyroïdiennes.

Un plateau de fruits de mer composé de homards est idéal pour apporter du vanadium au corps. Ce minéral permet d’augmenter l’action de l’insuline et ainsi favoriser la régulation de la glycémie. Il optimise également l’insulinosensibilité et réduit le cholestérol. Vous pouvez également consommer des palourdes pour un apport en stérols, un minéral qui diminue considérablement le taux de cholestérol.

Comment bénéficier des bienfaits des fruits de mer ?

Les spécialistes recommandent, pour bénéficier des bienfaits des fruits de mer, de vous assurer qu’ils sont frais avant de les consommer. En effet, ces produits sont délicats et nécessitent une grande attention, car lorsqu’ils ne sont pas frais leur gout peut changer. Par ailleurs, ils peuvent perdre leurs valeurs nutritives et provoquer des problèmes de digestion, voire d’intoxication. De nombreuses astuces propres à chaque produit permettent de juger de leur fraicheur.

Astuces pour les coquillages

La famille des coquillages englobe les moules, les huîtres, les coquilles Saint-Jacques, les palourdes et les coques. Ces produits, lorsqu’ils sont frais, sont fermés et difficiles à ouvrir. Cet aspect permet de s’assurer que le coquillage est encore vivant. La seconde astuce consiste à plonger les coquillages dans une bassine d’eau, s’ils remontent, cela signifie qu’ils ne sont pas de bonne qualité. Il est conseillé de ne pas les consommer dans ce genre de situation au risque d’être victime d’une intoxication alimentaire.

Notons que les cas précédents ne sont pas toujours vérifiés, car les coquillages peuvent être ouverts et être frais. Lorsqu’on se retrouve face à une coquille ouverte, il suffit simplement de la toucher, si elle se referme immédiatement c’est qu’elle est encore en vie. Dans le cas contraire, elle est avariée. Les spécialistes conseillent de toujours lire l’étiquette de salubrité, car elle comporte le plus souvent les informations concernant l’origine et la date de conditionnement du produit.

Il est également recommandé, pour bien conserver ces types de produit, de les mettre dans la partie basse du réfrigérateur.

Les techniques à adopter pour les crevettes et langoustines

L’astuce qui permet de savoir si des crevettes et langoustines sont fraiches est très simple. Le principe consiste à vérifier si elles sont brillantes et si elles frétillent. De plus, il faut vérifier si les produits ne dégagent pas d’odeur et si leurs yeux sont à la fois noirs et luisants.

Par ailleurs, ils ne doivent pas coller entre eux et leurs muscles doivent être fermes. On doit également pouvoir les décortiquer facilement. Il faut aussi s’assurer que leur couleur est pure, si oui, c’est que le produit est frais et consommable.

Il est impératif de savoir que lorsque ces crustacés deviennent gris, ils perdent leur saveur originale, mais ils ne sont pas toxiques.

La méthode à appliquer pour les homards, crabes et langoustes

La technique pour détecter la fraicheur de ces crustacés est simple et rapide. En effet, le principe consiste à les saisir par la carapace, s’ils sont encore en vie, ils replieront immédiatement leurs pattes sous le corps. Dans le cas contraire, le produit n’est pas frais.

La seconde astuce consiste à vérifier si leurs yeux et leurs antennes sont bien mobiles, si oui, c’est que le produit est de bonne qualité.

L’astuce pour les bulots et les bigorneaux

La technique à appliquer pour ces produits s’avère un peu complexe. En effet, ces fruits de mer se cachent le plus souvent dans leur coquille, il faudra donc utiliser l’odorat pour juger de leur fraicheur. La méthode consiste à vérifier s’ils sentent l’iode et la mer, signe qu’ils sont encore frais.
Les plateaux de fruits de mer... Un régal, mais surtout bon pour votre santé!
0
0.0/5 pour 0 note

Thématique proche de Les plateaux de fruits de mer... Un régal, mais surtout bon pour votre santé!

Ce que vous devez savoir avant de vous lancer dans le prototypage de vos pièces plastiques
Le prototypage rapide est un procédé utilisé pour la réalisation d’objets dans le domaine...
DOMICAR, le garage à domicile en France
Très tendance grâce à tous les avantages dont un conducteur peut bénéficier, l’entretien...
Se souvenir de moi